jeudi 29 juin 2017

Pesto Rosso

Comme beaucoup, j'ai craqué sur la nouvelle boîte de Warhammer 40.000 : Dark Imperium et franchement le contenu provoque un frétillement du pinceau notable.

Comptant y rejouer et donc peindre le contenu de la boîte (le doux rêve), j'ai rapidement commis un Pox-walker en guise de test :




Un vrai plaisir à mettre en couleurs sans trop y réfléchir. Quelques teintes neutres, plusieurs jus couvrants et un brossage à sec intégral en couleur chair pour relever le tout. Quelques jus supplémentaires et les éclats qui vont bien pour donner le change. Pas beaucoup de soin apporté, c'est triste à dire :P

J'ai testé un effet foiré sur les cornes au Smoke Tamiya, la couche de peinture du dessous a mal réagi. J'ai re-balancé un coup de noir sur le smoke qui a bien accroché tout en conservant le côté brillant, au final le rendu est intéressant, bonne surprise.

Le soclage viendra plus tard, quand j'en aurais peint une poignée et que je me serais décidé sur le rendu et la teinte à appliquer à l'ensemble...

mercredi 7 juin 2017

ADALIS recrute!

Un sacré bout de temps déjà que j'ai prévu de mettre sur pieds une force mercenaire pour Infinity. Voici donc la 1ère recrue avec cet Al Fasid. J'ai adoré la figurine dès la diffusion du render 3D, on sent qu'il en a gros! :P

Pour ce qui est de la peinture, je ne suis pas rentré dans le détail. Je me suis fait violence pour faire abstraction de la gestion d'un éclairage global et je me suis concentré sur le travail des arrêtes, j'y passe un temps fou sinon. Mais ça m'a quand même bien démangé de ne pas passer plus de temps sur certaines zones, les armes en particulier.





Pour la prochaine, ce sera plus de soin et une meilleure qualité photo, si possible.

mercredi 31 mai 2017

Vache folle

Un billet vite fait pour poster mon entrée (la fraîche) au Golden Demon anglais le week-end dernier à Coventry.

Fidèle à moi même, entre le tortillage de fesse et le temps de peinture limité, je me suis retrouvé à jeter l'éponge deux jours avant le départ. Un sursaut d'orgueil m'a tout de même fait commettre ce champion de Nurgle le dernier soir :




Au moins ma peinture est cohérente, speedée de bout en bout...

mardi 18 avril 2017

Purple brain

J'en profite pour battre le fer tant qu'il est chaud avec un vieux guerrier du chaos en plastaga. J'en avais peint un, comme pas mal de monde, il y a 20 ans puisqu'il était inclus dans un set de peintures à l'époque avec le tutoriel qui allait bien.

J'avais repéré une chouette version de Ben Komets l'année dernière qui lui donnait un sacré coup de jeune avec un traitement en tout NMM. Ayant une poignée d'exemplaires de cette figurine à traîner dans les cartons je me suis dit pourquoi pas. Et même si la pièce n'envoie pas du rêve en terme de gravure, franchement, elle se laisse peindre. Les détails sont correctement marqués, quasiment pas de contre-dépouilles et peu de préparation.

Pour le schéma de couleurs, je n'ai pas cherché bien loin, j'ai repris à l'identique celui que j'avais appliqué au Knightmare de Leben Models. Ici les surfaces sont lisses et l'impression finale diffère, peu d'accroches pour les jus glaçants de vert et brun, ils complètent donc très peu la teinte mauve. J'ai voulu tester une nouvelle teinte de pigments aussi, Ocre de Ru de Sennelier, pas convaincant, je resterai dorénavant sur mon Terre de Sienne fétiche.

Et merci à Spektra de s'être fendu de ces quelques clichés :)







mardi 11 avril 2017

Reload

Presqu’un an sans mise à jour, la misère !

2016 aura été une année compliquée du point de vue figurines, tant en temps disponible qu’en motivation. Plus tellement la patience de passer du temps sur une pièce (rien que de devoir consacrer plusieurs soirées à la préparation brrr) et des sujets qui me donnaient moins envie de peindre, bref, mauvais alignement des astres.

Toujours est-il que la motivation revient tranquillement ces dernières semaines, le plaisir du geste est toujours là et quelques projets commencent à prendre forme dans ma caboche.

Et pour ne pas laisser passer une année complète entre deux billets, une peinture fraîche barbouillée au retour du Salon de la Maquette et de la Figurine de Lorient en novembre dernier. Il s’agit du Prêtre Errant commis par Sylvain Quirion pour sa gamme Aenor Miniatures, acheté directement au producteur :






Un sujet plutôt original et peu traité même s’il reste fantastique et une bonne trombine émaciée agréable à mettre en couleurs. Les vêtements (et le manteau en particulier) souffrent, eux, d’un excès de texture. Ils étaient longs à traiter et l’intérêt dans le texturage c’est de pouvoir le suggérer, pas de le subir. Mais passons, la sculpture est cool et ma peinture ne cassant pas trois pattes à un canard, l’intérêt de la chose réside surtout dans la possibilité de mettre enfin ce fichu blog à jour !

Et il y en aura d’autres prochainement, de nouveautés, c’est sûr ! :)