jeudi 16 janvier 2020

D'outre-tombe

Après toutes ces années à suivre les productions Games Workshop, je n'ai pas souvenir d'une référence aussi incontournable que la boîte de Garde Sépulcrale de Warhammer Underworlds. Thème classique, design générique mais allure diablement stylée. J'en avais fait l'acquisition à la sortie de Shadespire (avec le jeu) puis j'avais revendu l'ensemble en me disant qu'il faudrait que je les rachète un de ces jours. C'est fait, un must-have!

Je me suis fendu d'une mise en couleur de l'un d'entre eux. Je me réserve le charismatique chef de bande pour plus tard. Très sympa à peindre en mode cool, sans doute un peu moins avec une approche plus sérieuse. Les volumes en creux amènent quelques contre-dépouilles un peu casse-tête à gérer.




Je suis parti d'un mélange de gris sombre et de brun pour l'os comme je le fais parfois. Mauvais calcul, ça m'a pris trop de temps à travailler et j'aurais obtenu un meilleur résultat avec une approche plus claire et plus simple.

Idem pour les métaux, je m'obstine à faire un mix de teintes métalliques et non métalliques mais comme support à de la patine copieuse c'est très moyen.

Il était bien sympa à faire en tout cas et je trouve le résultat agréable, c'est bien là le principal!

lundi 6 janvier 2020

L'élégance de l'Invincible

Une figurine fraîchement terminée pour démarrer l'année!

Le Zhencha, première infanterie lourde peinte pour mon Armée Invincible à Infinity et à mon sens la figurine la plus réussie de la faction pour le moment avec cette pose faussement décontractée du hacker à l'oeuvre :





Une pièce plaisante à peindre sans prise de tête. Je voulais un rendu hard-SF dans le schéma et j'ai une nouvelle fois traité le motif de camouflage à l'aide d'un cure-dent. Pas franchement convaincant mais marrant à faire.

J'en ai également profité pour socler la Zhanshi montrée précédemment :




Après ma production famélique de 2019, l'objectif cette année va être d'essayer de peindre un peu plus et, surtout, de finir les pièces quitte à proposer des rendus en deçà. J'ai peint trop peu ces derniers mois, je perds la main et sans pratique, ce n'est pas prêt de s'arranger...


dimanche 10 novembre 2019

Infinity de jeu

Mises à jour faméliques par ici, c'en est un peu désespérant.

J'ai vaguement essayé de compléter mes bandes de jeu Infinity ces derniers temps et le mieux que je puisse faire a accouché de Dart, troupe Aleph également disponible dans la faction Acontecimento :





J'ai également tenté de poser enfin le schéma de couleurs de mes Yu Jing. Le résultat me va bien, pas trop long à faire et plutôt convenable en main (le soclage viendra plus tard) :



Quand les partenaires de jeu sont Gurutz, Absalom, Vounchiz, JLF ou Stef Bebop et que les tables de jeu sont joliment peintes, forcément à la longue je commence à avoir un peu honte de leur présenter des pièces brutes de plomb.
Le hic c'est que ça me barbe vite de reproduire un schéma, j'en suis à la moitié de la 2e et je passe déjà à autre chose pour varier un peu. Affaire à suivre...

lundi 2 septembre 2019

Meeple

Une mise en couleurs pour rendre service de l'un des meeples de la campagne de crowfounding du jeu de stratégie Catch the King.

J'ai voulu ré-utiliser des teintes métalliques ce coup-ci mais rien n'y fait je dérape toujours en les coupant avec des teintes de gris et de crème. Je vais me faire violence sur la prochaine pour garder le cap du TPM.




mardi 16 juillet 2019

Pêché d'orgueil


J'ai réussi à avoir la nouvelle sortie LeBen Models un peu en avance.

Pas loin de trois mois de travail intensifs qui me laissent une curieuse impression. Je n’avais pas consacré autant d’efforts à une pièce depuis bien longtemps. Quand je dis efforts ce n’est pas seulement du temps directement passé mais plutôt une implication sur le long cours, du genre à se pousser au derche après une journée de boulot intense pour se caler une petite session de peinture et pouvoir se dire que ce sera  toujours ça d’avancé. Je me dis d’ailleurs régulièrement que c’est un loisir bien futile, passer tant de temps sur des détails, progresser lentement sur un support si fragile et un plaisir de peindre parfois modéré. Mais bon, je l’ai bien cherché.

Les sculptures de Benoît sont précises. Elles imposent un soin à apporter en rapport. Celui-ci ne déroge pas à la règle. J’ai été surpris par la taille de la pièce au moment où je l’ai reçu (54 mm environ). J’avais un schéma de couleurs en tête qui aurait peut-être fonctionné sur plus petit mais qui là ne me donnait absolument pas satisfaction. Les dégradés léchés ne sont pas mon point fort et j’ai des difficultés au niveau de mes appuis sur les grosses pièces. Bref j’ai tout repris au bout de plusieurs soirées. J’ai passé pas mal de temps à cravacher derrière la pièce et à la subir avant d’en prendre la pleine mesure et cela se voit dans le rendu final. Le travail de gros de nombreuses zones manque de finesse. J’ai essayé de contrebalancer par mes passages habituels de jus et d’éclats mais j’aurais du mieux maîtriser mon affaire, c’était l’objectif.

Je suis parti sur une livrée plus classique en définitive, à base de noir,  travaillé en transparence et textures. Certaines sont parfaitement voulues, les autres parfois un peu subies. J’ai encore étendu mon utilisation de coups de pinceau en stries croisées et j’aime de plus en plus leur mise en œuvre ainsi que le rendu.

En définitive je suis très content d’en être venu à bout. Il y a eu plusieurs moments parfaitement gouleyants de plaisir du pinceau et j’ai travaillé ma ténacité pour reprendre des zones qui objectivement ne fonctionnaient pas et limiter la casse (mes pulsions de décapage à un moment donné m’auraient certainement conduit au désastre).

J'apprécie la confiance de Benoît et j'espère qu'il verra dans cette version une bonne déclinaison de sa nouvelle pièce :)















vendredi 30 novembre 2018

Pavillon noir

De retours aux affaires avec cette figurine de la marque Freebooter peinte pour un ami.

Cela fait un paquet d'années que j'apprécie les sculptures de Werner Klocke, j'ai pourtant rencontré quelques passages difficiles lors de la peinture, la gravure n'est pas la plus évidente pour mon style qui prend appui sur des arrêtes nettes et définies. Cela faisait également plus d'un an que je ne m'étais pas donné la peine de passer du temps sur une pièce, dur de retrouver les réflexes qui vont bien. Quelques problèmes de modulation de lumière dans le rendu final.

J'ai bien apprécié d'avoir le socle sculpté fourni avec la figurine, ça m'aura évité mes habituels errements en la matière. Il y avait également en plus de la sacoche fixée dans le dos une épée à coller à la taille. J'ai choisi de ne pas la mettre, pas de sangle ou de baudrier pour la justifier, elle faisait un peu cheveu dans la soupe.

Bilan des courses : le cadeau me paraît acceptable :)







samedi 8 septembre 2018

Speed-painting

Une unité Bagh-Mari pour Infinity. A regarder de loin sur la table de jeu (indépendamment de la mauvaise qualité de la photo). Je me suis poussé au derche pour les faire en vue d'un tournoi à venir et en terme de peinture de jeu c'est bien le maximum que je puisse faire. Bichonner les pièces à coup de textures/éclats/jus/glacis est juste incompatible avec la peinture de série et je n'ai pas le courage de faire de l'entre-deux. L'option exécution rapide à été retenue pour le coup, le soclage m'a presque demandé autant de temps que les figurines.




Et je complète sur la lancée avec un drone Bulleteer traité de la même façon :


Finalement cette approche fait plutôt bien écho au peu de patience dont je fais preuve depuis quelques temps en peinture. D'autres dans ce goût là à venir même si là je n'ai qu'une envie, c'est de passer du temps sur une pièce :)

Une photo de groupe en passant :

mardi 12 juin 2018

Entame d'Acontecimento

Première troupe de ma sectorielle Acontecimento pour Infinity.

Peinture purement fonctionnelle sur une figurine pas des plus glamour. Ca fera le job sur la table de jeu et ça reste toujours agréable de terminer un truc, quel que soit le niveau...


lundi 2 avril 2018

Pente descendante

Un Père-Chevalier panocéanien destiné à fouler les tables de jeu Infinity ce coup-ci.

Qualitativement je n'arrive pas à prétendre à mieux en ce moment mais ça fait du bien de réussir à terminer quelque chose.

Le manque de temps n'excuse pas tout, je crois que j'ai simplement moins de patience pour la peinture. J'ai commencé plusieurs pièces depuis le dernier billet mais je me suis surtout lassé très très vite passé les premiers coups de pinceaux.

Pour tenter de contourner le problème j'ai bossé à l'éponge sur celle-ci afin de traiter rapidement les couches de bases et de préserver ma "motivation". D'où le grain et le manque d'uniformité de la couleur mais le rendu me convient. L'armure intégrale facilite aussi pas mal la mise en oeuvre. Je me suis fendu de motifs pour égayer les épaulettes histoire de rendre la pièce un peu moins fade.




mercredi 11 octobre 2017

Sur la route...

Un gnome vadrouilleur issue de la gamme Black Forest. Il y a quelques nuances de plus qui ne passent pas en photo.

L'idée d'origine était de le présenter sur un soclage moussu façon sous-bois, j'y étais presque... Je me suis impatienté sur la fin en fait.





jeudi 21 septembre 2017

Corne de bique

Vite fait un homme-bête millésimé peint cet été quand le Mojo n'y était pas. Les lumières sont ratissées bien trop larges et les free-hands ne sont définitivement pas ma tasse de thé. Difficile de laisser ce bouclier vide pourtant...


mercredi 20 septembre 2017

Forces Spéciales

Peinture d'un Spetsnaz ariadnais pour Infinity.

Pas mal de brossage à sec, je pensais me dispenser de certains détails mais je me suis pris au jeu, la figurine étant agréable à traiter :)