vendredi 30 novembre 2018

Pavillon noir

De retours aux affaires avec cette figurine de la marque Freebooter peinte pour un ami.

Cela fait un paquet d'années que j'apprécie les sculptures de Werner Klocke, j'ai pourtant rencontré quelques passages difficiles lors de la peinture, la gravure n'est pas la plus évidente pour mon style qui prend appui sur des arrêtes nettes et définies. Cela faisait également plus d'un an que je ne m'étais pas donné la peine de passer du temps sur une pièce, dur de retrouver les réflexes qui vont bien. Quelques problèmes de modulation de lumière dans le rendu final.

J'ai bien apprécié d'avoir le socle sculpté fourni avec la figurine, ça m'aura évité mes habituels errements en la matière. Il y avait également en plus de la sacoche fixée dans le dos une épée à coller à la taille. J'ai choisi de ne pas la mettre, pas de sangle ou de baudrier pour la justifier, elle faisait un peu cheveu dans la soupe.

Bilan des courses : le cadeau me paraît acceptable :)







samedi 8 septembre 2018

Speed-painting

Une unité Bagh-Mari pour Infinity. A regarder de loin sur la table de jeu (indépendamment de la mauvaise qualité de la photo). Je me suis poussé au derche pour les faire en vue d'un tournoi à venir et en terme de peinture de jeu c'est bien le maximum que je puisse faire. Bichonner les pièces à coup de textures/éclats/jus/glacis est juste incompatible avec la peinture de série et je n'ai pas le courage de faire de l'entre-deux. L'option exécution rapide à été retenue pour le coup, le soclage m'a presque demandé autant de temps que les figurines.




Et je complète sur la lancée avec un drone Bulleteer traité de la même façon :


Finalement cette approche fait plutôt bien écho au peu de patience dont je fais preuve depuis quelques temps en peinture. D'autres dans ce goût là à venir même si là je n'ai qu'une envie, c'est de passer du temps sur une pièce :)

Une photo de groupe en passant :

mardi 12 juin 2018

Entame d'Acontecimento

Première troupe de ma sectorielle Acontecimento pour Infinity.

Peinture purement fonctionnelle sur une figurine pas des plus glamour. Ca fera le job sur la table de jeu et ça reste toujours agréable de terminer un truc, quel que soit le niveau...


lundi 2 avril 2018

Pente descendante

Un Père-Chevalier panocéanien destiné à fouler les tables de jeu Infinity ce coup-ci.

Qualitativement je n'arrive pas à prétendre à mieux en ce moment mais ça fait du bien de réussir à terminer quelque chose.

Le manque de temps n'excuse pas tout, je crois que j'ai simplement moins de patience pour la peinture. J'ai commencé plusieurs pièces depuis le dernier billet mais je me suis surtout lassé très très vite passé les premiers coups de pinceaux.

Pour tenter de contourner le problème j'ai bossé à l'éponge sur celle-ci afin de traiter rapidement les couches de bases et de préserver ma "motivation". D'où le grain et le manque d'uniformité de la couleur mais le rendu me convient. L'armure intégrale facilite aussi pas mal la mise en oeuvre. Je me suis fendu de motifs pour égayer les épaulettes histoire de rendre la pièce un peu moins fade.




mercredi 11 octobre 2017

Sur la route...

Un gnome vadrouilleur issue de la gamme Black Forest. Il y a quelques nuances de plus qui ne passent pas en photo.

L'idée d'origine était de le présenter sur un soclage moussu façon sous-bois, j'y étais presque... Je me suis impatienté sur la fin en fait.





jeudi 21 septembre 2017

Corne de bique

Vite fait un homme-bête millésimé peint cet été quand le Mojo n'y était pas. Les lumières sont ratissées bien trop larges et les free-hands ne sont définitivement pas ma tasse de thé. Difficile de laisser ce bouclier vide pourtant...


mercredi 20 septembre 2017

Forces Spéciales

Peinture d'un Spetsnaz ariadnais pour Infinity.

Pas mal de brossage à sec, je pensais me dispenser de certains détails mais je me suis pris au jeu, la figurine étant agréable à traiter :)




jeudi 29 juin 2017

Pesto Rosso

Comme beaucoup, j'ai craqué sur la nouvelle boîte de Warhammer 40.000 : Dark Imperium et franchement le contenu provoque un frétillement du pinceau notable.

Comptant y rejouer et donc peindre le contenu de la boîte (le doux rêve), j'ai rapidement commis un Pox-walker en guise de test :




Un vrai plaisir à mettre en couleurs sans trop y réfléchir. Quelques teintes neutres, plusieurs jus couvrants et un brossage à sec intégral en couleur chair pour relever le tout. Quelques jus supplémentaires et les éclats qui vont bien pour donner le change. Pas beaucoup de soin apporté, c'est triste à dire :P

J'ai testé un effet foiré sur les cornes au Smoke Tamiya, la couche de peinture du dessous a mal réagi. J'ai re-balancé un coup de noir sur le smoke qui a bien accroché tout en conservant le côté brillant, au final le rendu est intéressant, bonne surprise.

Le soclage viendra plus tard, quand j'en aurais peint une poignée et que je me serais décidé sur le rendu et la teinte à appliquer à l'ensemble...

mercredi 7 juin 2017

ADALIS recrute!

Un sacré bout de temps déjà que j'ai prévu de mettre sur pieds une force mercenaire pour Infinity. Voici donc la 1ère recrue avec cet Al Fasid. J'ai adoré la figurine dès la diffusion du render 3D, on sent qu'il en a gros! :P

Pour ce qui est de la peinture, je ne suis pas rentré dans le détail. Je me suis fait violence pour faire abstraction de la gestion d'un éclairage global et je me suis concentré sur le travail des arrêtes, j'y passe un temps fou sinon. Mais ça m'a quand même bien démangé de ne pas passer plus de temps sur certaines zones, les armes en particulier.





Pour la prochaine, ce sera plus de soin et une meilleure qualité photo, si possible.

mercredi 31 mai 2017

Vache folle

Un billet vite fait pour poster mon entrée (la fraîche) au Golden Demon anglais le week-end dernier à Coventry.

Fidèle à moi même, entre le tortillage de fesse et le temps de peinture limité, je me suis retrouvé à jeter l'éponge deux jours avant le départ. Un sursaut d'orgueil m'a tout de même fait commettre ce champion de Nurgle le dernier soir :




Au moins ma peinture est cohérente, speedée de bout en bout...

mardi 18 avril 2017

Purple brain

J'en profite pour battre le fer tant qu'il est chaud avec un vieux guerrier du chaos en plastaga. J'en avais peint un, comme pas mal de monde, il y a 20 ans puisqu'il était inclus dans un set de peintures à l'époque avec le tutoriel qui allait bien.

J'avais repéré une chouette version de Ben Komets l'année dernière qui lui donnait un sacré coup de jeune avec un traitement en tout NMM. Ayant une poignée d'exemplaires de cette figurine à traîner dans les cartons je me suis dit pourquoi pas. Et même si la pièce n'envoie pas du rêve en terme de gravure, franchement, elle se laisse peindre. Les détails sont correctement marqués, quasiment pas de contre-dépouilles et peu de préparation.

Pour le schéma de couleurs, je n'ai pas cherché bien loin, j'ai repris à l'identique celui que j'avais appliqué au Knightmare de Leben Models. Ici les surfaces sont lisses et l'impression finale diffère, peu d'accroches pour les jus glaçants de vert et brun, ils complètent donc très peu la teinte mauve. J'ai voulu tester une nouvelle teinte de pigments aussi, Ocre de Ru de Sennelier, pas convaincant, je resterai dorénavant sur mon Terre de Sienne fétiche.

Et merci à Spektra de s'être fendu de ces quelques clichés :)







mardi 11 avril 2017

Reload

Presqu’un an sans mise à jour, la misère !

2016 aura été une année compliquée du point de vue figurines, tant en temps disponible qu’en motivation. Plus tellement la patience de passer du temps sur une pièce (rien que de devoir consacrer plusieurs soirées à la préparation brrr) et des sujets qui me donnaient moins envie de peindre, bref, mauvais alignement des astres.

Toujours est-il que la motivation revient tranquillement ces dernières semaines, le plaisir du geste est toujours là et quelques projets commencent à prendre forme dans ma caboche.

Et pour ne pas laisser passer une année complète entre deux billets, une peinture fraîche barbouillée au retour du Salon de la Maquette et de la Figurine de Lorient en novembre dernier. Il s’agit du Prêtre Errant commis par Sylvain Quirion pour sa gamme Aenor Miniatures, acheté directement au producteur :






Un sujet plutôt original et peu traité même s’il reste fantastique et une bonne trombine émaciée agréable à mettre en couleurs. Les vêtements (et le manteau en particulier) souffrent, eux, d’un excès de texture. Ils étaient longs à traiter et l’intérêt dans le texturage c’est de pouvoir le suggérer, pas de le subir. Mais passons, la sculpture est cool et ma peinture ne cassant pas trois pattes à un canard, l’intérêt de la chose réside surtout dans la possibilité de mettre enfin ce fichu blog à jour !

Et il y en aura d’autres prochainement, de nouveautés, c’est sûr ! :)

jeudi 28 avril 2016

SAS

Pour ne pas laisser ce blog trop longtemps sevré de mises à jour et en vue de me remonter une bande d'ariadnais jouables pour Infinity, un modeste SAS peint à la va-vite :




La sculpture est de Pedro Fernandez  (ça, c'était avant le passage au tout digital chez Corvus Belli). Mais, comme à son habitude, des détails très peu appuyés pas évidents à mettre en valeur à la sauvette. Un paquet de coins n'ont pas été traités et ont juste reçu un éclat en guise de cache misère. Je me fais violence pour essayer d'avancer, honte d'opposer des pièces non peintes à mes partenaires de jeu à force (qui commettent ce genre de choses, eux).

D'autres bidules dans ce goût là risquent de suivre prochainement...

mercredi 3 février 2016

Rangez vos omoplates!

J'avais attaqué cet assassin de cadwë pendant les fêtes, il aura un peu traîné à être achevé!

J'étais tombé dessus en cherchant autre chose, un bon prétexte pour un interlude peinture sans finalité au bout du compte.

Sculpture de Sébastien Labro, je trouvais ses pièces pour Rackham un peu plates jusque là... je reviens sur mon jugement, ça se peint très bien.

L'épée étant cassée, je lui ai greffé une lame plastique de corsaire elfe noir GW (vraiment un bon kit à cannibaliser) moyennant un peu de gratouille au niveau de la garde pour l'ajuster au mieux. Évidemment il a fallu que je lui explose le pouce en donnant le tour de foret de trop. Le rafistolage ne se voit pas trop, tant mieux.

Question couleurs, je voulais un rendu sombre et pouilleux mais lisible. Au terme des couches de bases, il s'annonçait même assez tristounet :



Bon finalement je me suis vraiment amusé dessus avec le rendu que j'apprécie mettre en oeuvre : pas vraiment de dégradés, un peu de texture et des points de lumière. Coup de moins bien sur la lame et le visage cela-dit :





J'aime tout particulièrement les pièces issues de l'univers de Cadwallon, j'espère avoir l'occasion de peindre d'autres modèles un peu plus emblématiques dans un avenir pas trop lointain, ce n'est pas ce qui manque dans le stock...